L’avènement de la fonctionnalité « Stories » sur FB et surtout IG ouvre un nouveau monde aux marketeurs parce que le format offre une « suite complète de nouveaux outils créatifs », nous dit la Responsable Globale du Creative Shop de Instagram, Kay Hsu. N’ayons donc plus « peur d’expérimenter » et faisons « Swiper » les Smartphones de nos cibles !

D’après une étude parue sur la plateforme professionnelle de Instagram Business, 33 % ( !) de personnes interrogées aux US se sont intéressés à une marque/produit après en avoir pris connaissance dans des stories Instagram. (Dites trente-trois et toussez encore si ça vous soulage! ).

Preuve en est l’étude de cas de BNP Paribas « Code Stories » qui avait pour objectif de se rapprocher de son audience cible, à savoir les jeunes de 18 à 24 ans.

Le résultat est époustouflant : en 10 jours, la campagne a généré 70’000 prospects et reçu 700 000 réponses de la part de l’audience cible.

À travers une série de publicités diffusées dans les Stories Instagram, l’organisme financier a posé des questions similaires à celles du Code de la route à son audience cible.

BNP Paribas a ensuite encouragé les spectateurs à faire glisser la story vers le haut (« Swipe ») pour tenter de gagner des cours pratiques et théoriques en vue d’obtenir leur permis de conduire ; une étape généralement coûteuse. La banque s’est servie de l’appel à l’action Swipe  « Faites glisser vers le haut » pour symboliser le fait qu’il est aussi facile de se préparer pour le permis de conduire avec BNP Paribas que de « Swiper ».

En 10 jours 70’000 prospects entre 18 et 25 ans ?! #SwipeMe !

 

*Swipe : action de balayage latéral effectuée à l’aide de son doigt par un mobinaute